La vie de l'association

Imprimer


  La prochaine journée de réunion de notre délégation régionale se tiendra à Tours le mardi 7 janvier 2020.
  Les personnes intéressées par la découverte de nos activités y seront les bienvenues.
  Contact : Cet adresse mail est protégé contre les spambots. Vous avez d'activer le javascript pour la visualiser.




Vidéo de présentation du partenariat entre le GREF et l'ITS (Institut du Travail Social) de Tours.

Vidéo ITS ---------> video


Journée de clôture du Festival des Solidarités

Le GREF était encore une fois très présent à Festisol. Chantal, Pascal et Dominique y ont activement participé.

 Voir le compte rendu illustré en piece jointe de la journée de clôture Festisol --->  pdf


Le développement durable, l'eau et l'énergie quelles solutions pour l'Afrique ?

Le GREF mobilisé sur plusieurs projets éducatifs au Niger, a participé à une matinée débat le 15 décembre à Orléans sur le développement durable, l'eau et l'énergie

Conférence organisée par l'Association des Nigériens de la Région Centre (ANRC) avec l'aide du Conseil des Nigériens de France (CONIF)

Invités :
- des représentants de l'ambassade du Niger avec la venue de l'ambassadeur l'après-midi.
- 3 représentants de la délégation orléanaise de l'association LACIM (Les Amis d'un Coin de l'Inde et du Monde)
- Edouard BOUKIÉ, président d'une association Tchadienne.
- un membre du GREF Centre Val de Loire.


- 1er intervenant : Marc Vergnet, fondateur de Vergnet Hydro
Aujourd'hui à la tête d'une autre société qui développe notamment l'électricité solaire, qui sera selon lui une grande chance de développement énergétique pour les pays d'Afrique et surtout pour les zones "loin de tout".

- 2ème intervenant : Maxime Yehoussi conseiller municipal à Orléans (béninois d'origine) nous a présenté l'intérêt de la coopération décentralisée avec pour exemple le jumelage Orléans-Parakou.

- 3ème intervenant : Mr Léger, dirigeant de Vergnet-Hydro a présenté les divers types de pompes de leur catalogue et le projet UDUMA, la mise en place et la maintenance de services AEP et PMH (Adduction Eau Potable et parc de Pompes à Motricité Humaine), ainsi que sa conviction dans le développement de l'énergie solaire.

- 4ème intervenant : Abdou Tankari Mahamadou (universitaire Paris) a démontré que l'électricité solaire est aujourd'hui plus compétitive que celle fournie par les réseaux traditionnels (dans les pays en voie de développement) qui de plus subissent de nombreuses coupures. Il se montre optimiste et attend que le G5 Sahel soit moteur de ce développement.

- 5ème intervenant : Mr Mamadou M… a insisté sur le rôle de la diaspora et a présenté VALCODIN (Valorisation des Compétences de la Diaspora au profit du Niger) un projet initié par l'association ICON (Initiative pour un Co-développement avec le Niger).

Denis Neveu


Atelier de conversation au cinéma Les Elysées à Issoudun.

Dans le cadre du mois du documentaire et de la quinzaine de la solidarité , le GREF Centre-Val de Loire a présenté « Atelier de conversation » de Bernhard Braunstein au cinéma « Les Elysées » à Issoudun ..

Un ciné-débat a été proposé d’abord à une classe de seconde du lycée Balzac d’Issoudun , puis au grand public. Raymond Macherel , intervenant de la société de distribution ASC a animé ces 2 débats .

Le théme du documentaire : « Il n’y a pas d’étrangers , il n’y a que des gens que l’on ne connaît pas ».

Amnesty , la Ligue des Droits de l’Homme , la Pastorale des Migrants , Centraider et des migrants hébergés à Issoudun ont pris part aux débats. Le GREF Centre-Val de Loire , la Mairie d’Issoudun et le Lycée Balzac ont financé le projet.

Le GREF a soutenu ces manifestations en apportant son aide. Il était également présent avec son stand lors des journées de clôture des 1er et 2 décembre à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours, point d’orgue du Festival.

Vidéo de l’interview de Jean-Charles Paillard à bipinfo video

Jean-Charles Paillard
Volontaire issoldunois du GREF Centre-Val de Loire



Nouvelle édition du Festival « Plumes d’Afrique » .

projet solidaire à l’école small temoignage_vie_eleve_au_Laos small Pendant plus d’un mois se sont succédés dans tout le département d’Indre et Loire, à l’initiative du « Réseau Afrique 37 » (dont le GREF est adhérent), rencontres et débats avec des auteurs de littérature africaine francophone, spectacles, musiques, films… et bien sûr les « Grandes Personnes », marionnettes géantes, musiciens et danseurs du Burkina Faso qui ont déambulé dans les rues, les places et les marchés, pour la plus grande joie des enfants...et des grands.

Le GREF a soutenu ces manifestations en apportant son aide. Il était également présent avec son stand lors des journées de clôture des 1er et 2 décembre à l’Espace Malraux de Joué-lès-Tours, point d’orgue du Festival.

Rendez-vous dans 2 ans pour un nouveau festival lors de l’année Africaine.

Chantal et Jean-Charles Nony


Réunion du pôle formation les 17 et 18 octobre 2018

C’est dans les locaux prêtés gracieusement par la FCPE à Paris (merci à eux) que se sont réunis tous les correspondants formation régionaux du GREF.
Le GREF a pour objectif à travers ses formations, qu’elles soient nationales, régionales ou inter-régionales, de renforcer les compétences des adhérents et/ou de répondre aux problèmes rencontrés lors de certaines missions.

Cette rencontre a permis d’échanger sur les formations ayant eu lieu en 2018, ainsi que sur celles envisagées pour 2019. Nous avons aussi évoqué les critères de financement des formations et la façon de trouver les intervenants. Enfin, nous avons travaillé sur l’utilisation d’une méthode commune pour définir une formation et, en petits groupes, sur un cas concret.

Ces 2 journées, très denses, ont permis d’acquérir des outils et des méthodes qui pourront être mis au service de la région.
Les correspondantes formation
Chantal Nony et Françoise Claure


Investir l’espace public dans une démarche d’ECSI. Une formation CENTRAIDER

formation centraider C’est peu de dire à quel point il est important pour toute association (à commencer par le GREF) de se faire connaître et de faire connaître les causes qu’elle défend.
C’est pourquoi la formation « Comment intervenir et investir l’espace public » assurée par notre RRMA à Orléans les 11 et 12 octobre arrivait à point nommé pour nos futures actions. Le GREF régional y était.

Outre les fiches méthodiques mises à notre disposition, les réflexions et les échanges durant ces deux journées, c’est l’expérience pratique vécue par les participants qui a fait l’intérêt majeur de cette formation.
Plusieurs lieux orléanais, en plein centre ville en ont été le théâtre.

« Bureau des réclamations » : sous ce titre mystérieux se cache une des actions de rue qui a retenu particulièrement notre attention.

Habitués qu’ils sont aux sollicitations permanentes dans les transports et dans l’espace public, les passants y sont devenus de moins en moins réceptifs, d’autant que 9 fois sur 10 la finalité est de demander de l’argent.
Ici, l’objectif est tout autre : il s’agit de donner la parole aux gens sur les sujets qu’ils choisissent, qui les préoccupent, qui les motivent. Paroles recueillies par les acteurs du moment et ensuite clamées publiquement, le tout dans le plus strict anonymat.
Paroles naïves, maladroites, parfois touchantes, toujours sincères et intéressantes, paroles jetées au vent, éphémères, mais porteuses d’espoir pour ceux qui les profèrent.
Pour nous, porteurs de ces paroles, la découverte que tous, quel que soit l’âge, le sexe ou la condition, ont quelque chose à dire, aux autres, d’eux mêmes...pourvu qu’on les écoute.

Jean-Charles et Chantal Nony


Le GREF et le droit à l’éducation lors de la journée mondiale du refus de la misère organisée à Tours

projet solidaire à l’école small temoignage_vie_eleve_au_Laos small Cette année, la journée mondiale du refus de la misère se focalisait à Tours sur les droits de l’homme. Une douzaine d’associations étaient présentes sur la place de la Liberté. L’un des objectifs consistait à mettre en avant la perception des droits humains qu’avaient les habitants du quartier du Sanitas à Tours.
Il y avait par exemple un café des mots, qui consistait à collecter les opinions des passants et les rapporter sur des feuillets à suspendre sur des guirlandes multicolores.
Un arbre à mots se parait de vœux formulés sur les droits de l’homme…
Le GREF pour sa part se cantonnait sur les droits à l’éducation.

2 jeux, combat pour l’école et sur les chemins des droits de l’enfant, ainsi qu’un débat mouvant ponctuel sur le thème « Pas forcément besoin d'école, il suffit d'apprendre un métier » servaient de catalyseur pour faciliter cette expression
Tous ces échanges ont fait ressortir que l’école doit être un lieu de socialisation, d’apprentissage, d’acquisition de connaissances, de citoyenneté, de développement personnel.
Mais l’émotion, la passion, l’application qui portait ces témoignages révélaient surtout le désir des habitants d’être reconnus dans leurs parcours, leurs histoires de vie souvent difficile.
Le droit de cité commence par le droit d’être cité. C’est peut-être là que se tient le sens, la valeur, la fierté de cette journée
Dominique Thomas


L’E.S.P.E (Ecole Supérieure du Professorat et de l’Éducation) de Blois accueille le G.R.E.F

Mercredi 17 octobre, deux bénévoles du GREF sont venues présenter des travaux réalisés dans des projets de E.C.SI Education à la Citoyenneté et Solidarité Internationale, dans des écoles du département.
Un accompagnement aux étudiants et aux formateurs a été proposé dans le cadre de mission du GREF.
En effet certains étudiants devant construire un projet éducatif, ont montré un intérêt à notre association.
Ce fut l’occasion de présenter nos outils et d’échanger sur notre démarche pédagogique Ici et Là-Bas.

Sylvie Gosseaume , Hélène Olivier


Dans le cadre d’un projet solidaire à l’école,« Un plaidoyer pour s’engager ».

projet solidaire à l’école small temoignage_vie_eleve_au_Laos small Une équipe du GREF accompagne une enseignante dans une classe de CM2 au cours d’une année scolaire sous différentes formes : présentation d’une ONG afin de sensibiliser les élèves à la notion d’engagement – des ateliers à visée citoyenne : découverte d’albums et de textes, jeux de société, lecture d’affiches, en liaison avec les problématiques liées aux droits de l’enfant.
Chaque élève a pu construire son plaidoyer, ce qui lui a permis d’acquérir des compétences dans le domaine de la langue française écrite et orale, renforcées par une classe théâtre.
La restitution aux parents, en fin d’année scolaire, fut émouvante et de grande qualité.

Le maire de Blois a accepté l’invitation des élèves de cette classe dans le cadre d’un projet citoyen. Marc Gricourt s’est prêté au jeu des questions réponses sur la mission d’une mairie, sur la gestion d’une municipalité, le rôle du maire et du Conseil Municipal ce qui a permis aux élèves, de développer des compétences en accord avec les programmes pour construire son parcours de citoyen.

Ces moments d’échanges : GREF, enseignante, maire de la commune, parents a donné du sens au travail des enfants.
Cette expérience en partenariat nous conforte dans notre engagement de bénévole dans une association de Solidarité Internationale.

Sylvie Gosseaume , Hélène Olivier


Le GREF, la solidarité internationale et la mobilité professionnelle des jeunes

Cela fait un an déjà que la délégation Centre Val de Loire du GREF s'est mobilisée pour associer des étudiants éducateurs de l'Institut du Travail Social de Tours à ses actions de Solidarité Internationale tournée vers l'éducation ce lundi 8 octobre 2018, pour composer une nouvelle offre de stage, nous avons rencontré une cinquantaine d'étudiants intéressés par une expérience de travail à l'étranger...

Notre argumentation se tenait en 3 points :



En retour, les étudiants, avec beaucoup de maturité, ont posé des questions très concrètes sur la sélection, la préparation et le déroulement des stages

C'est une demande croissante de stage à laquelle nous devons répondre cette année. Demande chronophage... mais ô combien dynamisante dans nos échanges et nos partenariats Nord-Sud
Dominique Thomas


ECSI dans les établissements scolaires: document de présentation

L’ECSI (Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale) occupe une place de plus en plus importante dans le champ d’intervention du GREF. L’action dans les établissements scolaires en fait partie intégrante . Pourtant l’accès en est très difficile. Il se fait le plus souvent par des connaissances et des réseaux personnels.
Devant ce constat, la région Centre-Val de loire a conçu, avec l’aide du RRMA, un document à diffuser auprès des chefs d’établissements et des enseignants. Il présente d’abord notre association, ses domaines d’intervention dans le monde et en France. Un deuxième volet précise ce que le GREF peut apporter aux enseignants dans les différentes disciplines et aux différents niveaux.


 Voir le document (téléchargeable) de présentation --->  pdf


Régionale à Gien janvier 2018

Le 11 Janvier l'AIEPG (Association Interculturelle d'Entraide et de Partage du Giennois) a reçu le GREF du Centre-Val de Loire à Gien pour sa réunion Régionale du 1er trimestre.
L'AIEPG compte 20 membres bénévoles qui accueillent 75 personnes de 22 nationalités pour l'Alphabétisation et des ateliers divers.
On a ainsi montré la convergence des actions liées à l'apprentissage du Français ici et là-bas.

Quelques images de cette journée --->  icone diaporama @ @


Festival des solidarités : novembre 2017

 FESTISOL


Comme tous les ans, le GREF région Centre-Val de Loire a participé à la nouvelle formule de la semaine (désormais 15 jours) de la solidarité internationale « FESTISOL », le festival des Solidarités.
Le temps fort de ces manifestations a eu lieu le samedi 25 novembre à Tours, au cœur du quartier populaire du Sanitas, dans les locaux du « Centre de vie ».
De nombreuses associations, petites ou plus grandes étaient présentes : CIDMAHT, Peuples Solidaires, Réseau Afrique 37, GREF… mais aussi des Centres sociaux, des associations de quartiers…
Outre les stands et les espaces partagés, plusieurs animations ont réuni un public populaire sur le thème de la solidarité nationale et internationale et du vivre ensemble : scénettes proposées par le centre social de Tours nord « Gentiana », débat mouvant et jeux solidaires animés par le GREF... ainsi que des goûters confectionnés par les participants.
Autant d’occasions de dialoguer, d’échanger dans un esprit festif.

Voir quelques photos --->  icone diaporama @ @ @ @



Semaine de la solidarité internationale : novembre 2016

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, et à l’initiative du GREF, le Centre Social Plurielles de Tours a réuni le 16 novembre plusieurs associations autour d’un « Goûter Solidaire ».

En savoir plus

Voir quelques photos --->   icone diaporama@ @ @ @ @


Intervention ECSI dans deux écoles du Perche en décembre 2016 : NOCE et BRETONCELLES

Ces interventions sont liées au projet d’école (les enfants dans les écoles du monde) et ont donné lieu à des échanges préalables et un travail en amont dans les classes...

Lire la suite


Intervention ECSI dans un collège du Loiret Mai 2016    jpeg  @

Mon séjour en Mars 2015 au Niger dans le cadre d'une formation Alpha m'a permis d'avoir un regard différent sur l'Afrique.Au retour avec Chantal(également du GREF)nous avons rapporté des demandes d'échanges avec 2 ou 3 établissements nigériens et des dossiers projets à transmettre,ce qui m'a semblé beaucoup plus compliqué !

Après réflexion,j ai pris contact avec le collège où étaient allées mes filles pensant que la section SEGPA serait la plus proche du collège technique de Gothèye accueillant des élèves de la 6ème à la 4ème et préparant un CAP dans la région de Tillabéry.
Lors d'un rendez-vous avec le directeur du collège de Poilly lez gien,j'ai présenté le projet avec des photos envoyées par Amadou.
Après quelques jours,j'ai rencontré Bélinda enthousiasmée par cette possibilité d'ouverture pour sa classe de 5 ème.

L'échange s'est mis en place et les jeunes ont correspondu par mails à 5 reprises.Leur professeur de français les a également fait travailler par petits groupes sur le Niger.
Ils ont pu comprendre et découvrir le quotidien des jeunes nigériens ainsi que leur façon de parler français qui les a parfois étonnés.

A la demande de Bélinda ,je suis venue dans la classe pour parler de la solidarité et faire un bilan et donner du sens à leurs échanges.Avec des photos prises en mars dernier,des objets rapportés du Niger et de la musique nous avons abordé différents points.Ils ont pu me montrer leur recherches et poser des questions.Je les ai remerciés pour leur « solidarité active ».

J'ai laissé la brochure du GREF de notre région et dit à la Principale adjointe du collège que nous étions disponibles pour d'autres occasions comme la semaine de la solidarité en automne.

Martine RACT


combat ecole smallCOMBAT POUR L’ECOLE

Conçu par quelques adhérents de la région Centre-Val de Loire et très librement inspiré du « Parcours de la combattante » de la région Bretagne, «  Combat pour l’école » propose un parcours en forme de jeu de l’oie qui aborde les thématiques suivantes, toutes relatives aux questions de l’éducation dans le monde :

Agrémenté de « quizz », de « bonus/malus » et de « mini débats », le jeu fait appel à la réflexion et à la prise de conscience des joueurs qui peuvent aussi trouver des réponses dans l’exposition photos sur ces mêmes thèmes qui lui est associée.
Le jeu sera inauguré lors de la semaine de la SSI*, le 16 novembre à Tours, à la salle Plurielles du Centre de vie du Sanitas.


(*le programme détaillé des manifestations sera affiché sur notre site prochainement)



Les journées nationales de juin 2016 aux jardins de l'Anjou (49)

A La rencontre des migrants

Les journées nationales du GREF, qui se sont déroulées du 20 au 25 juin en Anjou avaient pour thème d’année les migrations.
Parmi les invités qui se sont exprimés sur le sujet, 2 personnalités ont marqué les 300 adhérents présents.

Catherine Wihtol de Wenden, politologue et militante du droit à l'immigration en France, dans un flux très soutenu de cartes et de chiffres, a exposé une très grande diversité des facteurs, des enjeux et des politiques d'immigration.

Khady Sakho Niang, Présidente du FORIM (Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations) a présenté avec charisme la campagne " déconstruire 10 idées reçues sur migrations et développement ".

Il ressort de l'ensemble de ces plaidoyers que les migrations ont toujours existé, que l'Europe est loin d'être l'épicentre de l'immigration, que développement et migrations vont de pair dans un monde de plus en plus globalisé
Si les migrations reflètent l'accroissement des inégalités et provoquent des tensions, elles contribuent à réduire les lignes de fracture de notre monde

Tous ces échanges ont renforcé nos motivations à soutenir les migrants dans leurs démarches d’intégration, d’alphabétisation et de familiarisation avec la culture et les valeurs de la France.


Intervention ECSI dans un collège du Loiret en mai 2016

Lire l'article --->icone article


Stage de littérature africaine : 30 novembre et 1er décembre 2015

Ce stage avait trois objectifs principaux :

en savoir plus --->  pdf


Quinzièmes rencontres de la coopération internationale en région Centre-Val de Loire
31 octobre 2015 

Le GREF était particulièrement impliqué dans le déroulement des quinzièmes rencontres de la coopération internationale en région Centre-Val de Loire qui se sont déroulées le 31 octobre 2015 à la Halle aux grains de Blois.

Outre l'animation de notre stand, nous avons été sollicités comme rédacteurs pour rapporter ces échanges dans plusieurs ateliers. Dominique Thomas pour sa part a rédigé un article sur les débats instaurés à propos de la sensibilisation aux risques liés aux changements climatiques.

pdf

Programme de la matinée

jpeg @ @ @

Programme général

pdf

Les risques climatiques


" Soyons Actifs/Actives ! ": assemblée plénière du Programme Concerté Pluri Acteurs (PCPA) Tunisie

Logo soyons actifsSuite à la chute du régime de Ben Ali en janvier 2011, Solidarité Laïque a engagé un programme collectif franco/tunisien appelé " Soyons Actifs/Actives ", avec pour objectif de participer à la réduction des inégalités en Tunisie. Présent dès le début aux côtés d’une quarantaine d’associations, le GREF a contribué à la construction de ce programme qui entre maintenant dans une phase opérationnelle.



 Pour en savoir plus --->  pdf




Le GREF participe à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Et notamment l’objectif 2 : Assurer l’éducation primaire pour tous

CIBLE : D’ici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires.

Retrouver les Objectifs du Millénaire pour le développement et l’actualité sur le site de l’ONU.


Conférence à propos du vingt-cinquième anniversaire de la déclaration des droits de l'enfant (nov 2014)

Dans la salle des mariages de la mairie de Tours, il y a au-dessus de l'imposante estrade d'où se président les cérémonies, 3 fresques allégoriques qui représentent les 3 fleurons de l'activité tourangelle à la fin du siècle dernier : l'agriculture, la littérature au travers de nos célèbres écrivains, l'imprimerie alors florissante.

Voir le compte-rendu complet ---> pdf


14ème RENCONTRE de la COOPERATION INTERNATONALE en REGION CENTRE

JOURNEE de SOLIDARITE INTERNATIONALE à BLOIS le 15 novembre 2014

Voir le programme de cette manifestation ---> pdf

Voir le compte-rendu de la manifestation ---> pdf

Voir quelques images de la manifestation ---> icone diaporama@ @


Journée mondiale du refus de la misère (oct 2014)

Le GREF Centre a participé le 17 octobre 2014 à la vingt-deuxième édition de la journée mondiale du refus de la misère au centre de vie du Sanitas, en compagnie de nombreuses associations.


Droits de l'homme, des femmes, de l'enfant, exclusion, discrimination n'étaient pas seulement les propos des livres de la petite bibliothèque d'une cinquantaine d'ouvrages que nous avons animée. C'était aussi les thèmes des expositions, des spectacles, des tables rondes, des documentaires, des animations qui se sont déroulées tout au long de cette journée.


Dans une ambiance festive et conviviale, les échanges ont mis en avant les richesses de la différence, les besoins de solidarité et le désir de vivre.


Dommage que ces rencontres aient mobilisé beaucoup d'aidants et si peu d'aidés.


Rencontres de l’eau organisées par l’agence de l’eau Loire Bretagne, sur le thème de la coopération décentralisée.

Loire Bretagne small

Le 23 septembre 2014, au parc Terra Botanica d’Angers (49), se tenaient les RENCONTRES DE L’EAU organisées par l’agence de l’eau Loire Bretagne, sur le thème de la coopération décentralisée. Les associations de solidarité internationale et les ONG œuvrant dans le domaine de l’eau et de l’assainissement étaient invitées. Représenté par Jean Paul TERRASSON (région Centre), le GREF y a pris part, suite au projet « création de jardin scolaire et éducation à l’eau » mené au CAMEROUN, et financé en partie par cette agence.


Le sénateur Oudin, co-auteur de la loi Oudin-Santini du 09 février 2005 et président de la commission "coopération internationale du comité de bassin Loire Bretagne", a ouvert la session en dressant le bilan de la politique internationale de l’agence pour 2013 : financement de 230 projets pour un montant de 2 M€ ; l’objectif à l’horizon 2016 étant d’atteindre 3,5 M€ annuel, avec comme cibles prioritaires  les projets auprès des écoles, dispensaires et hôpitaux ainsi que la formation in situ.


De nombreux témoignages sont venus illustrer l’activité des collectivités et associations notamment en Afrique de l’Ouest, à Madagascar, Haïti et au Cambodge. Le guide remis aux participants, téléchargeable sur www.eau-loire-bretagne.fr (rubrique nos missions - l’international) précise les modalités de participation de l’agence, les critères d’éligibilité et les règles de succès d’un projet.


Il a bien été souligné que dans chaque projet, le volet éducation est obligatoire : une occasion pour le GREF de rappeler ses compétences dans ce domaine et de se proposer comme partenaire de ces projets de développement.


La dialectique du gref en 2014

Éducation et développement : Le congrès du GREF, qui s’est tenu cette année, à Barcares du 16 au 21 juin avait pour but d’analyser et de pressentir les activités de ses 500 membres. L’éducation tenait le haut de l’affiche. L’objet de l’association est en effet de contribuer à la formation didactique et pédagogique des animateurs, des éducateurs, des enseignants du monde entier, dans une démarche de solidarité internationale.

Lire l'article dans son intégralité --->  pdf

Le GREF et les TICE

Les nouvelles technologies sont comme un fleuve qui n’arrête pas de grossir, nul ne peut l’arrêter. Leur introduction ou non dans l’éducation est un débat obsolète. Il s’agit maintenant de les utiliser avec pertinence.
Le GREF n’échappe pas à cette évolution. Durant son congrès annuel à Barcares en juin 2014, un atelier sur le thème " les nouvelles technologies liées à l’éducation dans une perspective de développement " s’est constitué pour faire le point sur les usages et les besoins.

Lire l'article dans son intégralité --->  pdf


Les journées nationales (juin 2014)

Journées nationales à Port Barcarès (Pyrénées orientales), en juin 2014 

Pour la deuxième année consécutive les « Journées nationales du GREF » ont eu lieu à Port Barcarès en Languedoc-Roussillon. Elles ont réuni plus de 300 adhérents venus de toute la France pour une semaine (du 16 au 21 juin) de débats et de réflexions, outre les Assemblées Générales statutaires de l'association.
Le thème de cette année était : le GREF et le développement aujourd'hui et demain : réalités et illusions ?
Outre les conférences, pas moins de 14 ateliers ont tenté de répondre à cette question , parmi lesquels on peut citer :


La liste n'est pas close...et le débat non plus.


Le GREF y était… (juin 2014)

Le 11 juin 2014, CENTRAIDER a organisé un colloque à Orléans sur le thème : Voyages, migrations, mobilités, sur les chemins du monde, présidé par Tony Ben Lahoucine, président de CENTRAIDER et Karine Gloanec Maurin, vice présidente de la région Centre.

Parmi les interventions, on notera celle de Fabienne KANOR, grand témoin de la journée, écrivaine engagée, auteur, entre autres de Faire l'aventure (éd. Lattès), roman en lien direct avec le thème de la migration..
Sylvain VENAYRE, historien, professeur à l'université de Grenoble, s'attache, quant à lui, aux différences entre migrations et voyages et aux modèles de déplacement du XIX e. siècle à nos jours.
Pour Catherine WIHTOL de WENDEL, directrice de recherches au CNRS, professeur à Sciences PO, le 21e. Siècle sera le siècle des migrations qui vont, selon elle, augmenter. Elle combat aussi les idées fausses sur l'importance des migrations sud/nord.
Pierre WILLAUME, de l'association « Recherche et formation », auteur de Comment les voyages forment la jeunesse, s'interroge sur le sens du voyager à notre époque, en particulier pour les jeunes, et dans le partage des cultures.

4 ateliers ont conclu la journée :

Rendez-vous pour le prochain colloque...